Interview Comédien F. Jean-Louis - Var


1. Comment es-tu venu à la Comédie ?...

En tant qu’auteur, j’écrivais des scénarios et sketches de théâtre… En tombant, sur une annonce de casting pour de la figuration, pour un film qui se tournait dans la région, j’ai pensé que cela pourrait être marrant d‘essayer… de voir ce qui se passe un peu de l’autre côté du miroir… sur un plateau de cinéma. Ayant vraiment apprécié cette expérience, je me suis dit que j’aimerais bien la continuer - mais si possible en faisant un peu plus que ce que j’avais fait précédemment… Vœu exaucé par la suite, puisque je fus choisi comme silhouette dans une production internationale… et accédais enfin plus tard à un vrai rôle de comédien dans un court-métrage des plus intéressants.

2. Qu’est-ce qui te plaît dans le fait de jouer ?...

Jusqu’alors, j’avais créé en utilisant des stylo, pinceau, appareil photo, ordinateur, caméra, objets ramassés, ici et là… des choses bien extérieures, en fait !… Là, en tant que comédien, je deviens mon propre outil… Je m’utilise pour créer des personnages qui sont le fruit de mon aspect, de ma voix, de mon langage, de ma gestuelle… et c’est un grand plaisir de (re)donner forme et vie à des êtres que d’autres ont imaginés… ou ayant existé.

3. Quelle est ton ambition en tant que comédien ?...

« Ambition » n’est pas le mot qui convient… Il n’y a pas chez moi de préméditation, de but final… Ce qui me meut (comme pourrait dire Klapisch) dans la vie, c’est plutôt le côté : terrain de jeu, découverte, amusement… l’occasion d’essayer tout un tas de choses… et j’appréhende la Comédie de la même façon… Le mot « challenge » - associé à ceux de « curiosité » et de « plaisir » - me semble mieux choisi… plus approprié à ce que j’éprouve… J’ai envie en tant qu’outil, instrument , médium… de (sa)voir si je suis capable de faire passer certains sentiments… jouer différents personnages… que cela soit pour de petits rôles ou de plus grands.