Interview Comédien D. Florian - Paris


1. Mr Duchateau, quel est selon vous le rôle de l'Artiste dans la société ?

C'est une excellente question, essentielle je dirai même. De nos jours, et je le reproche, les Artistes sont pour la plupart des professionnels du show-business. Ils gèrent à fond leur image, la majorité frotte la manche du pouvoir en place et se censure dans ses paroles. Un Artiste doit être un rebelle, il est le soutien du peuple, son porte-parole. Il doit déranger, choquer, remettre en question le système, dénoncer, critiquer. Il doit faire évoluer les mentalités, bousculer l'ordre établi. Tout cela grâce à son Art. Il est un avertisseur d'incendie, un guide. C'est cela un Artiste. Je crois fermement que nous avons (acteurs, comédiens, réalisateurs, metteurs en scène, auteurs, écrivains, chanteurs, danseurs, musiciens, peintres, sculpteurs, dessinateurs, photographes...) un rôle vital dans la société afin de changer le monde et de l'améliorer.

2. Mr Duchateau, acteur, est-ce un vrai métier ?

Parce qu'il y a de faux métiers ? Je considère qu'un métier, c'est quelque chose que tout le monde ne peut pas faire, parce que pas qualifié, pas forcément formé, ou tout simplement parce qu'on n'a pas les savoirs-faire et savoirs-être requis pour répondre aux attentes de ce métier. Etre serveur en restauration, par exemple, c'est un métier. Il faut la fibre sociale, aimer le relationnel, l'organisation, etc. Il y a des personnes qui n'auront jamais cela, mais qui ont d'autres atouts. Acteur est donc un vrai métier car peu de personnes peuvent se targuer de l'être. Beaucoup pensent qu'être acteur, c'est apprendre un texte par coeur comme une poésie à l'école et le restituer sur scène ou à la caméra. C'est tellement plus complexe que cela. Il faut avant tout bosser sur notre outil de travail, c'est-à-dire nous-même pour avancer dans ce métier. Apprendre à avoir confiance en nous, travailler sur notre timidité, notre pudeur, tout y passe ! C'est très difficile. Il faut parfois changer physiquement, accepter ces changements. On doit en permanence travailler sur notre image, se montrer sur les réseaux sociaux, publier, se vendre. Il y a une part de narcissisme évidemment. Dans ce métier, l'égo fait partie du jeu, et personne n'y échappe. Qui viendra nous chercher si l'on ne se montre pas ? Les acteurs comptent parmi les personnes les plus courageuses au monde. Chaque jour il y a au moins une raison de vouloir abandonner. Mais deux de vouloir continuer, heureusement. En tout cas, je parle pour moi. Il faut également se former, faire un book, des photos, un CV. Participer à des événements, tenter des castings, échouer, puis se relever. Faire des petits boulots ingrats pour financer des projets etc. Il est également recommandé d'avoir plusieurs cordes à son arc pour réussir : chanter, danser, jouer d'un instrument, faire de la radio, être sportif etc. En résumé, être acteur est un métier compliqué, un vrai parcours du combattant. Mais c'est à mes yeux le plus beau et respectable métier du monde.

3. Mr Duchateau, comment devenir un excellent acteur ?

C'est une très bonne question aussi. Elle paraît banale, mais elle ne l'est pas. Beaucoup se demandent comment bien jouer la comédie etc, mais la vraie question c'est celle-ci. Etre un excellent acteur, ce n'est pas forcément bien jouer. C'est avant tout être. Simplement être, incarner. Le plus naturellement possible. Mon professeur me disait toujours : " Pour être un excellent acteur, il faut être un expert de la vie. " Et chaque jour je me rends compte de la puissance de vérité de cette maxime. Il faut tout oser, tout tenter, tout faire, ou du moins un maximum et vous serez apte à tout jouer sur scène ou avec la caméra. Ce sera naturel, réaliste, parce que vous l'aurez vécu. Pourquoi les acteurs américains sont-ils meilleurs que les autres ? Parce qu'ils osent, ils s'autorisent. Ils ont la bonne mentalité. Un acteur américain, s'il doit jouer le rôle d'un sdf, prendra la peine de vivre plusieurs mois dans la rue au contact de vrais sdf pour savoir ce que c'est que de vivre et de dormir dans la rue. A l'écran, ce sera donc une évidence pour l'acteur en question de jouer cela. Il faut être, incarner. Il faut se perdre dans son rôle. Accepter d'oublier un peu son identité le temps d'un tournage. C'est un voyage. Etre acteur c'est voyager.