Interview Photographe E. David à Nimes - Gard


1. Quel type de matériel possèdes-tu ?

J'ai commencé avec un petit compact Pentax pour arriver rapidement au Reflex !Dans un premier lieu, un petit Alpha 55 (Sony) afin de pouvoir réutiliser mes vieux objectifs Minolta. Par la suite, j'ai investi dans une série de matériel comme des Flashs, Gélatines et Reflecteurs pour qu'aujourd'hui, je me retrouve avec un studio complet, des flash et softbox, différents objectifs et mon Alpha 99 (Sony - Plein Format) selon le projet à shooter. A coté, pour imprimer les photos et faire ma décoration, j'ai investi dans une imprimante photo haute qualité, ma DNP RX1 puis une DNP DS620. J'ai le plaisir de pouvoir effectuer de chez moi des tirages jusqu'à 20x15cm.

2. Tu ne fais QUE les conventions ?

Pas du tout, notre solution du Studio en Convention et en tant que photographe itinérant dans les convention n'est qu'un ensemble de pratique de la photo. Je propose aussi de faire des shootings si le projet est motivant ou si le feeling avec le modèle est présent. Je suis ouvert à tout projet et réponds à chaque message que l'on m'adresse. Allier mon travail alimentaire et les différentes demande de shootings est chronophage, mais le plaisir procuré à chaque moment passé avec les modèle est tellement puissant que je m’épanouis dedans.

3. Le Cosplay ? Pourquoi ?

Grand amateur des conventions de culture japonaise et comics, je m'extasie devant ces personnes qui de leur passion créées et joue de leur personnage. Il arrivent, habillés, maquillé et sachant poser (ou nous avons toujours une idée à leur faire faire), il ne manque qu'un lieu adéquat pour faire des photos. Malheureusement, en convention, la scène se passe souvent dans un lieu mal éclairé et "moche" (hangar, parc d'exposition, ...). Aussi, j'ai eu l'idée de faire un studio photo dans ces événements en apportant matériel et fond neutre afin de palier à ces soucis technique. Aujourd'hui, nous sommes leader dans ce domaine avec FOKUZA, notre concept est souvent copié, mais jamais égalé, faute d'innovation des "copiteurs".

4. Quel est ton "type" de photo ?

Je suis un grand adepte du Studio Photo et du Portrait. Mais je m'épanouis autant à shooter un concert ou faire un reportage photo en convention en alliant la photo générale et en effectuant des portrait de temps à autre.
Au final, je me retrouve avec 2 grandes séries de photos, celles pour le reportage (ou le concert) et les portraits réalisés en même temps.

5. Quels sont tes tarifs ?

Je ne suis pas photographe professionnel en tant que métier. Je m'adonne à la passion de la photo de manière complètement désintéressé et n'effectue des shootings QUE lorsque celui-ci m'inspire. Lorsque l'on me pose cette question, je ne peux qu'accompagner celui qui me la pose à un de mes contacts dont celui-ci est le métier. Ma pratique de la photographie est sans transfert d'argent à part pour défrayer mes déplacement et le consommable utilisé. Dans le cadre de l'association FOKUZA, l'argent obtenu, uniquement lors de dons avec Tirage, permet de nous équiper en matériel et d'entretenir notre réseau de sites internet afin de ne pas être dépendant des services gratuits des géants du web.

6. Que fais tu de toutes ces photos que tu réalises ?

Ces instants que je capture, sont pour la plupart, mis en ligne sur la galerie publique de l'association FOKUZA. Mais celles qui se démarquent, je prends plaisir à les imprimer pour les mettre en album photo (que se soit personnellement ou pour le modèle). Dans tous les cas, les photos sont capturées pour être partagées (par mes soins ou celui du modèle), exposées et permettent de se remémorer l'instant photographié. C'est un fragment de temps qui devient immortel.