Interview Photographe D. Thomas - Vosges


1. Qui es tu ?

Je suis un homme de 34 ans, qui a déjà pas mal bourlingué professionnellement. J'ai débuté ma carrière à Paris en tant qu'assistant ingénieur du son pour une société de postproduction télé, puis j'ai doucement bifurqué vers l'image. Après 1 an dans le son, je suis devenu contrôleur des programmes avant leur diffusion à l'antenne pour vérifier qu'il n'y avait ni problème visuel, ni problème sonore, c'est là que j'ai commencé à devenir très regardant et très pointilleux sur les images.

Après 8 ans de bons et loyaux services, mes vosges natales me manquaient, j'ai donc tout plaqué pour revenir dans ma province où j'ai effectué une formation d'infographiste et j'ai pratiqué dans le même temps la photographie par passion, avec toujours ce même soucis de l'image.

Après un parcours création d'entreprise avec le pole emploi, j'ai décidé en 2011 de me lancer dans l'aventure et je suis devenu concepteur multimédia et photographe professionnel.

2. Comment travailles-tu ?

Je pratique le plus souvent le lifestyle, autrement dit, des prises de vues sur le vif, qui ont l'avantage de moins figer les choses et surtout de donner un rendu plus spontané à la photographie.

Il y a cependant bien évidemment des situations pour lesquelles ça ne se prête pas, et je pratique alors des photos posées, souvent en milieu naturel, mais il est tout à fait possible de faire des photos studios notamment pour des photos pour les professionnels et les trombinoscopes d'entreprises.

Pour les séances Mariage, Naissance, Grosses, Baptême ... je pratique le lifestyle et les poses, le lifestyle donnant l'aspect d'un reportage photo et les photos posées sont là pour les portraits qui donnent un aspect plus conventionnel et plus attendu.

J'établis un climat de confiance et un entretien préalable au téléphone, par internet, et même sur rendez vous est toujours préconisé, afin de bien définir ensemble ce que vous recherchez, c'est important afin que vous soyez satisfait lors du rendu final. Il est important de bien nous comprendre.

3. Quel est ton petit plus ?

De part mes études et mon parcours professionnel, j'ai acquis une grande sensibilité artistique ainsi qu'un sens critique aiguisé, je suis très pointilleux sur les images à rendre aux clients et demande toujours un retour pour pouvoir continuer à me perfectionner.

Ma formation d'infographiste me permet également de pouvoir donner vie à toutes vos idées concernant des créations de faire part, de pêle mêle, de triptic et tous autres supports où l'on peut utiliser les photographies.

Mon petit plus, c'est de fonctionner à l'affect, j'aime particulièrement prendre des nouvelles même longtemps après des personnes pour qui j'ai eu l'honneur de travailler que ça soit pour un mariage, une naissance, un baptême. J'aime le contact humain que procure ce métier, et c'est pour ça que je l'aime.

Créateur de souvenirs, y'a quand même pire comme métier non ?