Interview Photographe F. MARION - Bas-Rhin


1. Où es- tu basée ?

Sur Strasbourg en région Alsace. Je suis une ancienne parisienne qui, après avoir respiré, bu, aimé et mangé Paris pendant treize longues années, a décidé de changer radicalement de vie suite à mon divorce qui a eu lieu en 2018. Une envie de débuter un nouveau livre... Je suis donc partie à l'aventure en province au mois d'avril 2018, et la ville de Strasbourg s'est imposée comme une évidence. J'y vais en effet très régulièrement depuis une décennie pour y retrouver ma meilleure amie et sa famille qui est également ma famille de coeur. Un véritable retour aux sources dans cette Alsace qui m'est si chère pour son authenticité et son charme, un nouveau cadre de vie à la fois moderne et apaisant dont je suis déjà tombée profondément amoureuse... Bien entendu, je demeure disponible pour effectuer des reportages partout où le vent et le hasard de vos sollicitations me portent !

2. Est-ce que tu acceptes de couvrir des mariages à l'étranger ?

Bien sûr ! Je suis une fervente amoureuse des voyages, des découvertes, et barouder fait intégralement partie de mon mode de vie. J'ai d'ailleurs une wishlist des pays que je souhaiterais avoir la chance de découvrir grâce à ma passion pour la photo : les Etats-Unis, le Canada, la Tanzanie, l'Afrique du Sud, la quasi totalité des pays d'Amérique latine, le Vietnam, le Laos, le Cambodge, l'Inde, la Thaïlande, le Japon, Bali... en 2019, j'ai d'ailleurs l'immense chance de partir en Calabre pour couvrir un mariage sous le signe de la dolce vita italienne ! Alors, faites moi rêver et embarquez moi dans vos valises...

3. Comment faut-il s'y prendre pour te réserver pour un reportage ?

Le process de réservation est très simple. Vous me contactez, nous échangeons sur votre projet, vos envies, vos idées. Si je suis disponible à la date de votre évènement, que mes tarifs et mes prestations vous conviennent (je vous envoie une première ébauche de devis chiffré), je vous proposerai dans un second temps de convenir d'un rendez vous téléphonique ou, si possible, physique, autour d'un bon chocolat chaud (ou d'un mojito selon la saison !). Cette rencontre est pour moi capitale afin de nous assurer de nos affinités, de notre entente mutuelle, et de l'adéquation entre votre conception du moment de vos rêves et mon univers artistique / ma personnalité. Ceci afin d'éviter toute déception ultérieure ! De plus, je serai amenée à vous épauler et à assister à des moments figurant souvent parmi les plus importants de votre vie. Il faut donc que vous soyiez certains que je suis bien LA personne qu'il vous faut. A partir du moment où vous me confirmez votre souhait de faire appel à mes services, je vous envoie une version finalisée du devis réajusté selon nos discussions. Vous n'avez alors plus qu'à signer ce devis et à me le retourner accompagné du règlement de 20% du montant total, et votre date sera définitivement bloquée dans mon agenda.

4. Combien prends-tu de photos au cours d'un reportage ?

Je suis une grande déclencheuse ! Pour être certaine d'avoir de la matière une fois rentrée chez moi, et d'avoir pu capturer un moment précis, un éclat de rire, une émotion forte, je shoote de manière assez frénétique. En règle générale, à titre d'exemple, je reviens d'un mariage avec deux voire trois cartes mémoire pleines, ce qui revient à peu près à 2000, 2500 photos au total. Bien entendu, je ne vous livrerai pas l'intégralité de ces clichés. Une partie non négligeable de mon travail consiste à effectuer un tri, à post-traiter, à raconter une histoire pour créer et façonner un reportage qui fera sens et vous permettra de revivre votre journée. J'ai pour règle de ne jamais livrer de fichiers bruts, tout simplement car la reconnaissance du métier de photographe passe aussi et surtout, selon moi, par la reconnaissance de la plus-value artistique que ce dernier apporte en phase deux de son travail. C'est ce qui différencie à mon sens un photographe d'un photomaton. En revanche, je suis assez souple une fois le reportage final livré, et si vous souhaitez que je retravaille une ou deux photos livrées en noir et blanc afin de vous les transmettre en couleurs, je le fais avec plaisir !

5. Quel matériel utilises-tu ?

Je fais partie du camp des pro-Canon ! Boîtiers : un Canon EOS R en boîtier principal, le dernier petit bijou de la marque, un hybride plein format aux performances exceptionnelles (boîtier de secours : Canon 5D Mark II). Objectifs : deux focales fixes 50mm et 80mm en ouverture constante 1.8, et un objectif plus polyvalent de chez Tamron (24 - 70 en ouverture constante 2.8). Le tout complété d'un flash déporté, de cartes mémoire et de batteries qui viennent renforcer ma panoplie.

6. Quel est ton processus de post-traitement ?

Dès que je suis rentrée chez moi et confortablement installée devant mon ordinateur, ma première préoccupation est de sécuriser la sauvegarde de l'intégralité de votre reportage. J'effectue donc systématiquement une double sauvegarde sur mon ordinateur ainsi que sur un disque dur externe. J'attaque ensuite la phase de post-traitement et de retouches de vos clichés. Mon parti pris : préserver un rendu le plus naturel possible en embellissant la matière première : je privilégie toujours des retouches ayant pour vocation de sublimer le reportage final sans dériver sur des retouches trop importantes et potentiellement malheureuses. J'utilise donc essentiellement le logiciel de post-traitement Lightroom pour apposer ma patte artistique (style couleur et style noir et blanc issus de longues heures d'essais et de perfectionnements) tout en limitant les corrections à un ensemble d'éléments basiques : saturation des teintes, luminosité, contraste, profondeur des noirs, etc. et ce, sans modifier les contours d'un visage ou lisser la peau à outrance. Il est important que vous puissiez vous reconnaitre et apprécier le rendu réaliste de votre reportage.

7. Sous quels délais et via quel support envoies-tu tes reportages ?

Je m'engage en moyenne sur un délai de post-traitement d'un mois entre la réalisation d'un reportage mariage et la livraison de ce dernier. Je peux même vous livrer sous dix à quinze jours en basse saison. Pour une séance photo portrait, couple ou corporate, les délais sont bien entendu plus courts (compter environ une semaine). Attention toutefois, en plein coeur de la saison mariages, ces délais peuvent être légèrement rallongés. Je fais cependant toujours mon maximum pour vous livrer le plus rapidement possible vos photos, car je sais à quel point vous êtes impatients de les découvrir ! Seul principe inébranlable : je ne négligerai jamais la qualité de mon travail en travaillant dans la précipitation et le stress, qui sont les pires ennemies d'une prestation à la hauteur de vos attentes (et des miennes). Au niveau du support de livraison du reportage, je vous envoie ce dernier via un système de galerie en ligne, à la fois esthétique et pratique pour télécharger les clichés en haute définition et partager en toute simplicité le lien de votre galerie avec les personnes de votre choix. Ce lien reste actif entre un et deux mois après la date de livraison, pensez donc bien à tout télécharger sur vos ordinateurs dans l'intervalle.